DOUBLE FRICTIONAL WHEEL

10.02.2017

en savoir plus sur le projet Double Frictional Wheel et sur Soizic Lebrat >>> www.lolab.org/soizic-lebrat

 

 

30 & 31 janvier 2017

 

Premiers essais avec la roue "prototype 4" fabriquée par Vincent Schill

 

0. Mélange (F1 à 3)

1_13'36

2_12'00

3_8'48

 

Remarques techniques :

- moteur complètement silencieux dans basse vitesse

- bruit du moteur caché par le son à vitesse maximum

- petit bruit étrange du moteur à vide qui disparaît avec la mise en frottement de la roue et de la corde

- pas de bruit cyclique pour le moment

- roues en matériaux composites - ok

- taille des roues 9 cm de diamètre - à commander 12 et 15 cm (vitesse plus importante & plus de marge pour explorer le son en fonction de roue lissée / roue poncée)

 

Deux séries de matériaux sonores testées et enregistrées :

 

1. Roulement de cordes (F3 + F8 & F9)

0_4'32

1_12'32

2_12'32

 

2. Déploiement des harmoniques et cordes à vides (F4 à 7)

1_16'00

2_11'00

3_11'00

 

1&2 février 2017

 

Remarques techniques

-chaise en guise de "repose bras" et de table pour poser la roue - ok

-ajout mousse sur moteur - ok

 

Travail de placement de la roue sur la corde la plus aiguë en rapport avec la main gauche

Essais de déplacement main gauche sur point de la corde pour faire sonner les harmoniques en sol

 

Une série de matériaux testés et enregistrés :

 

1. Stridulement et variation d'octaves (01/02) (F10 à F14)

1_6'08

2_6'08

3_7'52

4_10'24

5_2'56

 

Travail sur le placement de la roue sur la corde aiguë en fonction des nœuds de la cordes ; j'ai déterminé 3 positions sur la touche:  repère : pos1 = milieu corde; pos 2 = intermédiaire ; pos 3 = frontière touche

Mise en correspondance entre type de son et position de la roue sur la corde : c'est la pos 2 intermédiaire qui est la plus intéressante pour faire sonner les harmoniques naturelles et artificielles de sol avec la main gauche.

 

Une série de matériaux testés et enregistrés

 

1. Promenade sur sol I (02/02) (F14 à 16))

1_10'01

2_14'20

 

Remarque sur le mode d'enregistrement :

- micro DPA cello : potard gain positionné 4 traits au dessus de 0

- micro DPA cello : potard gain positionné un trait au dessus de 0 + normalisation du fichier son

 

 

Essai de mix de l'ensemble des fichiers son de F10 à F16 :

 

2. DFW#1 (F4à16)

1_15'30 (cliquer pour écouter)

 

3. Promenade sur sol I (F17, F18)

3_8'48

4_13'34

 

4. Promenade sur sol II (F19, F20)

5_12'57

6_8'48

 

Remarques techniques:

- le moteur se fatigue.... : bruit aigu en basse vitesse + bruit bizarre en situation de frottement à présent + bruits cycliques (mais ça peut être usure de la roue)

- moteur chauffe à la limite de la brûlure au bout de 15 minutes

 

5. Promenade sur sol III (F21 à 24)

7_1'16

8_1'14

9_7'38

10_2'30

 

 

Essai de mix des fichiers 17 à 24 :

 

6. DFW#2 (F17 à 24)

2_13'04 (cliquer pour écouter)

 

 

3&4 février 2017

 

Travail sur sol IV :

- près du chevalet, faire sortir plusieurs harmoniques graves et aigus en même temps (notes doubles qui sortent soit : à la quarte (sol-fa#/do#-ré), puis à la tierce (sol/si b), puis la quinte (sol/do) quand vitesse de la roue augmente

- sur chevalet, bruit de frottement accompagné de notes changeantes difficilement contrôlables (si b, do, mi b, fa #, sol)

 

Remarques techniques :

- Tenue 2 de la roue : roue vers le bas. Cette technique permet une bonne prise en main, de bénéficier du "repose bras", et d'incliner la roue.

- on entend bien le moteur dès que j'augmente la vitesse (cf feulement 2)

 

1. Feulement et grondement sur sol IV (F25 à 29)

1_f_7'58

2_g_3'39

3_f_7'37

4_f_3'32

5_f_9'17

 

 

Essai de mix des fichiers 25 à 29 :

 

2 DFW#3 (F25 à 29)

3_9'17 (cliquer pour écouter)

 

 

Travail sur sol III

- près du chevalet / vitesse basse de la roue

 

3. Feulement sur sol III (F30 à 32)

1_3'00

2_2'50

3_5'33

 

 

Travail sur sol II

- idem

 

4. Feulement sur  sol II (F33)

4_4'16

 

Essai de mix des fichiers 30 à 33 :

 

5. DFW#4 (F30 à 33)

4_5'20 (cliquer pour écouter)

 

6. DFW#5 (F1 à 33)

5_15'29 (cliquer pour écouter)

 

6&7 février 2017

 

Enregistrement des bandes sonores qui serviront à la programmation du double  "bande sonore aléatoire"

Processus comprovisationnel :  logique de l'écoute et du geste correspondant en favorisant un développement d'alternance de  mouvements sonores différents.

 

Remarques techniques : moteur brûlant, mais l'isolant partiel actuel "mousse bleue" fonctionne.

 

1. Bande sonore aléatoire (F1 à F10)

1_38'34

2_41'04

3_41'12

 

 

Essai de mix des fichiers 1 à 3 :

- spatialisation en trois points : gauche (F2) centre (F1) droite (F3)

 

2. DFW#6 (F1 à F3)

6._41'12

 

8 février 2017

 

Suite des enregistrements des bandes sonores.

Travail orienté sur les gestes qui donnent du mouvement au son : pression & vitesse de la roue sur les 4 cordes sol, combinés avec les mouvements haut-bas du bras droit sur l'ensemble des positions sur les cordes (touche au chevalet)

Processus comprovisationnel : idem

 

Remarques techniques :

- moteur brûlant, isolant mousse chaud également.

- bruit de moteur à basse vitesse à présent également, mais il ne s'entend pas dans l'enregistrement sauf

à la fin de bs 4 à 40'10 /

- prévoir un montage/démontage du moteur et/ou prévoir achat d'un nouveau moteur ?

 

1. Bande sonore aléatoire (F4 à F5 )

4_41'02

5_40'36

 

 

 

Essai de mix des bs en 6 points avec les fichiers sons F1, F2, F3, F4, F5

Schématisation d'une multidiffusion possible en 6 points : quadriphonie (F1, F2, F3, F4) + la source sonore cello amplifiée et dédoublée (F5)

 

2. DFW#7

7_41'12 (cliquer pour écouter)

 

 

 

Travail orienté vers la constitution d'un répertoire de matériaux sonores : enregistrement d'un matériau sonore homogène sur des durées de 5, 10, 15 ou 20 minutes (en fonction de la nature du matériaux et de son utilisation pressentie dans la comprovisation)

 

2. Répertoire (F6 à F13)

 

6_Souffles sur sol IV_20'07

- #1 continu (sans note)>4'03

- #2 haché (par silence, bruits/sons émergents furtifs irréguliers)>10'37

- #3 continu (son bois doux (ré) avec arrivée du sol grave granuleux) // remis à niveau en terme de puissance sonore >13'20

- #4 haché et granuleux (sol grave)>17'46

- #5 continu (avec mouvement de la roue de haut en bas, en huit)>19'08

- #6 continu (avec variation vitesse moteur)>20'07

 

Remarques :

- matériaux sonore le plus faible en terme de puissance

- matériau mis de côté pour une éventuelle réutilisation ultérieure (rose)

- essai de mix : 1. Rep#1_6'35

 

 

7_Harmoniques sur sol_16'04

- #1_sol IV_harmoniques simples puis multiples >8'40

- #2_sol III_harmoniques simples & multiples>11'12

- #3_sol II_harmoniques s&m >14'17

- #4_sol I_harmoniques s&m >16'04

 

Remarques :

- matériaux sonore faible, continu, avec son émergents, dominante de ré, mais pas que...

- côté granuleux du frottement sur sol III, II, I à atténuer le plus possible ? car ça donne une acidité au son qui ne me plaît pas. Sinon rester sur harmonique sol IV.

- essai de mix à la réécoute mais non enregistré

 

 

8_Harmoniques sur sol IV_37'20

- #1_sol IV_harmoniques multiples>8'40

- #2 _sol IV_harmoniques simples ré dominante grave + la et si aigu>12'48

- #3_sol IV_harmoniques simples>12'48

- #4_sol IV_harmoniques simples>11'44


Remarques :

- travail exclusif sur sol IV. Harmoniques multiples dans un premier temps, mais son trop rugueux encore. Retour aux harmoniques simples : note ré dominante dans le grave + notes la et si émergentes dans l'aigu

- essai de mix à la réécoute main non enregistré, matières pertinentes pour sensation de son se mouvant dans l'espace ?

 

 

à suivre :

 

- sol IV roulements chevalet_5'00 grave facile à trouver, chercher l'aigu également

- mouettes sur sol I et sol III_5'00

 

- sol III plein, nuance mezzo à forte, dvp de l'aigu au grave_10'00

- sol III plein, nuance mezzo à forte, dvp du grave à l'aigu_10'00

 

- sol III, II battements quart de ton, dvp de piano à fort_5'

- sol III, II battements quart de ton, dvp de fort à piano_5'

 

- sol I,II roulements cordes, dvp une corde après l'autre, puis double corde_2*5'00

- sol III, IV roulements cordes, dvp double corde, puis une corde après l'autre_2*5'00

 

- sol IV nuance piano_10'00

- sol II nuance piano_10'00

- sol III nuance piano_5'00

- sol I nuance piano_5'00

 

-sol II et III, mouvement bas en haut et inversement avec crescendos dans les deux sens en fonction de la roue_2*5'00

- sol I,II, effleurement roue avec mouvement haut bas haut, vitesse à faire varier pour faire sortir les harmoniques en fonction de la position de la roue sur cordes_5'00

 

Autres sons non exploités : grincements

 

Jeudi 9 février

 

Travail sur la programmation du double acousmatique avec Alain

 

- Mise en route de l'ordinateur dédié au double formaté par Jean-François : installation pure data + carte son EMU404 + reaper 

Remarques  : plusieurs logiciels que 1 carte son : reaper est-il compatible avec Jack serveur son de linux qui est utilisé par pure data ?) + pédale de commande simple (1 on/off ; 1 pour avancé dans les parties, 1 pour revenir en arrière dans les parties)

 

Linux

- s'ouvre par défaut avec Apodio Live / se déplacer sur Window 7 donc pour l'ouvrir

- icône jack  > choisir la carte son

- document > pd (?) et répertoire (banque de sons)

- icône pure data > ouvrir une page

 

Principes pd

- des scenarii qui peuvent se combiner (scenario = une façon de faire jouer le son)

- des séquences ou parties qui sont le déroulé dans le temps des scenari

- deux options de lecture de la séquence : soit je lance un compteur temporel en début de perf et les parties - s'enchainent en fonction de leur durée elle même programmée// soit j'active le changement de parties avec pédales : pédale noire= j'avance, pédale rouge=je recule

 

 

Premiers tests du patch de commande:

 

Présentation des 10 scenarii proposé par Alain

 

Remarques importantes:

- un certain nombre d'envoi de sons peuvent se programmer (règle ou aléa) ou être commandé via pédale ou autres (gestes si dispositif de mouvement)

- choisir dans chaque scenario si sons prélevés sur DD ou RAM ? réactivité sur RAM mais problème si fichiers "trop lourd", donc privilégier les fichiers sons de courtes durées sur RAM

- module qui permet le passage d'un fichier son d'une enceinte à l'autre : c'est possible mais pas pour la résidence au LU pour plus tard...

 

Premières tentatives de programmation

 

1. mettre l'espace sonore en mouvement à partir d'harmonique

 

dispositif de diffusion : deux enceintes + 1 point acoustique

2 stéréos croisés (diagonales) + 2 points : acoustique / acousmatique

 

fichier sons du répertoire :  REP_harmoniquesolIV1, 2, 3, = MOUVEMENT 1

 

partie 1 scenario 11 : 1 voix envoyée sortie 1 combiné au scenario 12 : 1 voix envoyée sortie 2

questions : la durée de chaque bs est de 10 minutes, si je veux pouvoir l'arrêter avant, en douceur : je prévois en amont que ça dure 4 minutes + fondu programmé au bout de 4 minutes

partie 2 13 : fondu silence : je commande le fondu via pédale de passage à la partie suivante car scenario de fondu silence = scenario 13 (est ce que le son peut repartir de là où il s'était arrêté avec un fondu d'entrée  ? oui c'est possible que je le commande, mais pour plus tard)

partie 3 : 11 12  + scenarii 14 15 : en 14, j'accumule une voix de plus (F3) à scenario 11 et en 15, j'accumule une voix de plus à scenario 12 (F3)

 

Question : est-ce que je peux jouer sur le mix ? Faire ressortir l'une ou l'autre des voix ? réponse : plutôt jouer sur le fondu d'entrée du fichier son originel

à faire : le 4e fichier harmonique (finalement  réenregistrement de 6 nouveaux fichiers le vendredi 10)

 

 

2. densité-accumulation à partir de "roulement de cordes" (temps déterminé entre 3 min et 5 minutes max)

densité = accumulation : jusqu'à 8 sons mixés ensembles, il est obligé de faire toute la série

 

fichier sons répertoire : REP_roulement1,2,3,4,5,6 = MOUVEMENT 2

 

P1  16 17 j'envoie une série de 8 sons dans chaque enceinte, tirage des sons aléatoires.courbure densité programmée. Je choisi une courbure de densité : lente accumulation, la plus rapide pendant 1 minute puis arrêt silence. importance de raccourcir les sons pour pouvoir arrêter à sa fréquence max et assez brusquement.

à faire deux séries de 8 différentes. toutes les secondes > fréquence > 30 secondes

 

 

Remarque densité = comprendre la courbure + de densité = accumulation via envoi de fichier son avec des fréquences de plus en plus rapprochées dans le temps /// - de densité =  fréquences d'envoi des sons de plus en plus espacées

 

 

à suivre (au lieu unique)

3. feulement

idée : envoi de son successivement spatialisé aléatoirement gauche droite, espacé avec du silence. 8bs

 

4. glissederoue

idée ? 2bs

 

Questions peut-on faire jouer deux parties ensembles ? (à mettre de côté)

Prise en main du dispositif :

- remplacer les fichiers sons dans le répertoire

- ouvrir une session pure data

- monter les pédales

 

Remarques  :

- penser une partie où solo et accompagnement ?

- analyse spectrale de ce qui a lieu en direct, le double choisit en fonction de la fréquence

 

Installation LU, les possibles :

deux options

- trois points : 1 cello acoustique / 2 enceintes = double dédoublé

- double stéréo croisées : 1 cello acoustique dédoublé / 4 enceintes = double quadruplé

 

le matériel

- la carte son EMU404 convient pour le moment, mais carte son 4 sorties nécessaire si vraie quadriphonie

- table de mixage qui permet de faire une double stéréo et la reprise en diffusion du cello acoustique = (1 son acoustique) et le double en face amplifié

- prévoir une prise usb multiple

 

 

Vendredi 10 février

 

Reprise en main du dispositif :

installation pédale ok

ouverture du patch ok

mise en fonctionnement du dispositif actuel ok

reaper ok

 

Enregistrement des matériaux sonore du double :

- harmonique pour mouvement 1 en fonction de la programmation qui a été faite hier de ce mouvement. matériaux remis dans répertoire. 6 bs, intitulées harmonique

Essai de diffusion via pure data. Jeu acoustique en direct. ok mais commande simple (avancer ou reculer dans les parties) à retester au lu.

 

- son plein mouvant pour mouvement 3 sur le modèle de la programmation du mouvement 1. matériaux mis dans répertoire. 6 bs, intitulées : son plein mouvant = MOUVEMENT 3

 

- son plein croisement quatre cordes pos 1 et 2, de l'aigu au grave, et du grave à l'aigu pour mouvement 4 sur le modèle de la programmation du M1.  4 bs, intitulées croisement. Déposées répertoire = MOUVEMENT 4

 

- son cri mouettes sur corde III et I. 6bs (4 grave, 2 aigu). à refaire trop d'information sonores : il y a 4 voix en même temps. MOUVEMENT 5

 

Remarques compositionnelles :

- première étape : se familiariser avec l'outil pure data, comprendre les possibles, faire coïncider des idées de comment ça peut sonner en fonction et leur traduction en terme de programmation. Travail en binôme avec Alain se poursuit mardi 14 au lieu unique.

 

 

Samedi 11 février

 

Enregistrements des matériaux sonore du double :

- le drone = son plein sur sol III en fonction des positions de la roue sur la corde : pos 1, pos 2, pos 3. 3bs. matière homogène avec microvariation en interne. forme <>. Ce serait intéressant d'essayer, avec ce matériau, la spatialisation tournante d'un même fichier son (ambisonie) 4 bs intitulées drone = MOUVEMENT 6

 

- les mouettes recomposées = mouettes sur corde III. Nouvelle tentative. recomposition en unité de "cri". 18 bs. Déposées dans répertoire. mouettes aller-retour : 4b. à tester avec le programme du Mouvement2.

 

- Impro : 2 impros de 20 minutes. 2 bs potentielles avec lesquelles jouer....

Remarques techniques

- problème de "friture" dans micro à l'enregistrement....bizarre, serait-ce lié à l'ordinateur ?

- on entend trop le moteur à présent, ça m'oblige à jouer fort  pour couvrir ou à le mettre à trop petite vitesse = trouver un moteur plus résistant ? problème d'usure : serait ce la pression que j'exerce sur la corde dans le matériaux harmonique  ? je joue tout près du chevalet donc la corde est très tendue. Comment la mesurer la force qui s'exerce sur le moteur dans cette situation ?

 

BILAN

point problématique

- moteur ne tient pas le choc, or coût du moteur important...

 

point à préciser lors de la résidence au Lu

- quadriphonie ? dans ce cas, carte son à changer.

 

point à améliorer

- actuellement chaise de soutien bras qui fait table pour poser roue bien pratique, possibilité de le rendre plus confortable en posant une mousse. ok

- pédale de commande: dispositif de captation des mouvements du bras gauche et droit, à revoir avec Jef si pertinent car finalement peu de mouvement de main gauche car occupée à contrôler la roue avec la main droite.

- pure data, aucune indépendance de programmation pour le moment, une formation ?

 

point ok

- roue en matériaux composites - ok

 

à faire : cello à règler, meche à refaire, cordes à acheter, carte son ?, nouveau moteur ?

 

intérêt de ce dispositif :

 

- cello caisse de résonance et timbre pour un jeu de mise en vibration des cordes :

- matériaux sonores harmoniques liées à la position de la roue sur la corde (division de la corde), battements entre deux cordes, mise en vibration par sympathie ;  simple, double ou triple cordes, bel ambitus de volume sonore  du matériau (très faible à grande puissance)

- logiciel pure data permet une composition du double évolutive, à conditions de savoir programmer....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload